Le Courtil Ollivier, entre partage et passion

Bonjour à toutes et à tous,

En ce début du mois de décembre ou viens l’heure de se triturer les « méninges » sur le fait de quoi mettre pour vos repas de fêtes de fin d’année, un petit conseil : préféré les produits de saison et de nos producteurs régionaux. Je viens vers vous en me disant qu’au moins un élément entrera forcément dans vos menus; c’est le légume que j’espère de saison et local. C’est pour cela que j’avais envie de vous faire partager ce contact avec l’article qui suit. Sur un producteur local et bio, avec un amour du partage et du produit bien cultivés, ce sont Anne et Philippe CHARPENTIER à Pont Péan. Je vous laisse lire … et allez y vous ne serez pas déçu…

 » Le Courtil Ollivier, c’est le nom de l’exploitation agricole en production biologique créée en 2010 par Anne et Philippe Charpentier. C’est aussi celui de l’un des champs qu’ils consacrent au maraîchage, route de la petite Bétuaudais, à Pont-Péan, sur leurs 16 ha de cultures.

L’activité est née d’une reconversion. Philippe, anciennement officier, ne regrette rien : « On a toujours dit que l’on ferait autre chose, dans le domaine agricole ou environnemental, pour retrouver nos racines et agir pour l’écologie. Ça s’est concrétisé. La vie est une succession d’équilibres et de déséquilibres, et le changement est bon. »

La culture, le couple la connaissait déjà, de par sa pratique régulière du jardinage. « Nous avons toujours aimé jardiner. On faisait toutes nos provisions de légumes. » Un besoin revendiqué« d’être en phase avec la nature. » Trois serres et des cultures de plein champ ont pris place progressivement, riches en couleurs et en arômes, pour une production uniquement bio, certifiée par Ecocert.

Il y a encore quelques mois, le couple de producteurs recevait les clients à leur domicile, dans leur salle à manger, à Bruz. Cela ne devenait plus gérable. Ils se sont dotés d’installations pour mieux stocker sur place à Pont-Péan, et pour recevoir les clients dans de meilleures conditions, directement sur le site de production.

Un lieu d’échanges et de convivialité

Désormais, c’est à Pont-Péan, sous un bâtiment agricole, face aux tunnels, que les clients sont reçus le jeudi soir de 17 h à 19 h.

La proximité directe privilégie le contact avec les clients. « Ils visualisent d’où viennent leurs légumes et les fraises. Nous mangeons des produits frais, sains, et nous voulons partager ce plaisir avec les autres. Nous travaillons avec plusieurs restaurants locaux et avec des particuliers. Pour recevoir régulièrement la liste des légumes proposés chaque semaine, il suffit d’envoyer un courriel. »

Côté clients, l’enthousiasme est unanime. Florence repart avec du jus de pomme, des courgettes et des tomates, qu’elle trouve délicieuses. Alain et Bernadette, qui viennent de découvrir l’exploitation, apprécient : « Les tomates ont des goûts différents, car ce sont toutes des variétés anciennes. Et le basilic cannelle ou citronné a un petit arôme en plus. »

Un couple de coureurs à pied et d’autres, à vélo, se renseignent au passage. Parmi les clients réguliers, Hélène et Jacques échangent des suggestions et des recettes. « Je trouve cela extraordinaire. C’est très convivial, on rencontre des gens et souvent, on échange nos recettes. Je suis très embêtée quand ils arrêtent pendant trois mois l’hiver, car ils fonctionnent avec les saisons. »

Contact : lecourtil.ollivier@orange.fr ; tél. 06 82 51 01 72. « anne-et-philippe-maraichers-bio-font-partager-leur-passion

 

Cette entrée a été postée dans Ar' ty mad. Mettre ce lien en favoris.